Culture

Comités de lecture

Les membres du comité de lecture "Des livres et vous" se regroupent régulièrement afin de partager leur choix de livres. Se réunissant dans une ambiance conviviale ce dernier a pour but de promouvoir la lecture au sein même des Médiathèques Intercommunales.

Le prochain comité de lecture aura lieu le vendredi 10 juin à 17h30 à la médiathèque intercommunale de Rosières.

S’adapter de Clara Dupont-Monod
Adultes

S’adapter de Clara Dupont-Monod

C’est l’histoire d’un enfant aux yeux noirs qui flottent, et s’échappent dans le vague, un enfant toujours allongé, aux joues douces et rebondies, aux jambes translucides et veinées de bleu, au filet de voix haut, aux pieds recourbés et au palais creux, un bébé éternel, un enfant inadapté qui trace une frontière invisible entre sa famille et les autres. C’est l’histoire de sa place dans la maison cévenole où il naît, au milieu de la nature puissante et des montagnes protectrices ; de sa place dans la fratrie et dans les enfances bouleversées. Celle de l’aîné qui fusionne avec l’enfant, qui, joue contre joue, attentionné et presque siamois, s’y attache, s’y abandonne et s’y perd. Celle de la cadette, en qui s’implante le dégoût et la colère, le rejet de l’enfant qui aspire la joie de ses parents et l’énergie de l’aîné. Celle du petit dernier qui vit dans l’ombre des fantômes familiaux tout en portant la renaissance d’un présent hors de la mémoire.Comme dans un conte, les pierres de la cour témoignent. Comme dans les contes, la force vient des enfants, de l’amour fou de l’aîné qui protège, de la cadette révoltée qui rejettera le chagrin pour sauver la famille à la dérive. Du dernier qui saura réconcilier les histoires. La naissance d’un enfant handicapé racontée par sa fratrie.

Commentaire de Brigitte Te

« Un jour, dans une famille, est né un enfant inadapté. » Les premières pages sont particulièrement émouvantes, décrivant le désarroi et la peur ressentis par les parents lorsque le diagnostic est prononcé. Dans ce récit, Clara Dupont-Monod montre combien la vie peut être douce dans les montagnes cévenoles où la nature est reine et apaisante. Elle nous livre trois portraits de la fratrie, criants de vérité, bouleversants de justesse. De multiples sentiments parcourent les personnages. La révolte, le repli, la culpabilité et le renoncement se manifestent. La tendresse et l’amour illuminent cette histoire terriblement poignante. C’est avec beaucoup de sensibilité, d’émotion et de pudeur que l’autrice raconte comment ces enfants ont dû s’adapter à leur frère « inadapté ». L’aîné exprime un amour protecteur, la cadette un refus et un déni, le dernier un besoin de réparation. Elle aborde aussi les difficultés rencontrées par les familles d’enfants handicapés. Cette épreuve très difficile à vivre aurait pu faire exploser la famille, elle a révélé au contraire la force de chacun.

Note de Brigitte Te : 4/5

La révérence de l’éléphant de Laura Trompette
Adultes

La révérence de l’éléphant de Laura Trompette

“Tout le monde devrait mourir ainsi. Entourée d’amour, sous un ciel clément, dans un jardin, avec un petit singe qui traîne pas loin. Mourir au coeur de la vie, avec délicatesse. Eteindre la douleur au moment opportun. Avoir le choix, le contrôle de l’interrupteur.” Marguerite est comme l’éléphant de Tanzanie : dans son Ehpad cannois, elle sent que son monde rétrécit. Elle veut tirer sa révérence, mais en France, ce choix ne lui appartient pas. Alors elle entend bien mourir ailleurs, dans la dignité. Avant cela, elle a une dernière tâche à accomplir : redonner goût à l’amour à son petit-fils, Emmanuel. Ce dernier, photographe animalier en Tanzanie, lui semble plus préoccupé par le sort des éléphants d’Afrique que par la solitude dans laquelle il s’est enfermé. La solitude, c’est aussi le lot de Roxanne, depuis qu’elle a abandonné sa carrière de joueuse de poker pour trouver un sens à sa vie. Son arrivée dans la maison de retraite de Marguerite va bousculer leur destin. Comme une valse à trois temps, un roman qui aborde avec finesse le choix de mourir, la disparition des éléphants d’Afrique et la renaissance du sentiment amoureux.

Commentaire de Brigitte Te

Trois personnages attachants, liés par le destin. De nos jours, à Cannes, Marguerite, 93 ans, a élu domicile à l’Ehpad où elle est bien entourée. Le personnel est au petit soin pour les résidents. Elle apprend que, malheureusement, ses jours sont comptés. Elle voudrait partir dignement, mais en France, ce choix ne lui appartient pas. Son petit-fils, Emmanuel, est un fervent défenseur de la cause des éléphants en Tanzanie, en voie de disparition et victimes de braconnage. Il est photographe professionnel et voudrait que soit trouvée une harmonie entre l’homme et l’animal sur la terre des Maasai au nord de ce si beau pays. Roxanne, joueuse de poker professionnelle parcourt le monde, et veut trouver un nouveau sens à sa vie. Elle revient à la maison de retraite où sa grand-mère, Hélène, a vécu. Aujourd’hui elle est décédée. Roxane, culpabilisant de n’avoir pas été assez présente, voudrait apporter des idées nouvelles en terme d’animation dans cet établissement. Une belle complicité s’installe entre Marguerite et Roxane.

Laura Trompette écrit de façon délicate et juste. Elle aborde des sujets variés et très importants : la maladie, la dépendance, la fin de vie, le milieu des maisons de retraite, la bienveillance, le sentiment amoureux et la protection des animaux. Une belle palette à méditer. Elle nous fait découvrir la réalité des paysages de Tanzanie, en fermant les yeux, on l’imagine. Un roman intergénérationnel, touchant, mêlant humour et gravité. Belle lecture.

Note de Brigitte Te : 4/5

La femme que nous sommes d’Emma Deruschi

La femme que nous sommes d’Emma Deruschi

Mère d’une petite fille, Elisa aime son métier, a plusieurs amies et un mari dévoué. Son bonheur apparent cache un sombre secret qu’elle parvient à dévoiler. Premier roman.

Commentaire de Francine

Elisa est kiné, elle est mariée à Loic, chirurgien orthopédique réputé, et mère de Lucie (3 ans). Elle est entourée d’un groupe d’amies qu’elle voit régulièrement mais depuis quelques semaines, elle les évite car elle prépare en secret sa fuite.

Ce livre nous amène à sa fin dramatique sous les coups de son mari.

Très bon livre.

Note de Francine : 4/5

La part du démon de Mathieu Lecerf
Adultes

La part du démon de Mathieu Lecerf

Esperanza Doloria, une jeune lieutenant débutante, et son coéquipier le capitaine d’Almeida enquêtent sur le meurtre d’une religieuse au lac des Buttes-Chaumont. L’affaire ravive les angoisses adolescentes de Doloria tandis que d’Almeida pense que la raison et le sang-froid suffiront pour retrouver l’assassin. Premier roman.

Commentaire de Sylviane

Une enquête au sein de la communauté religieuse avec l’assassinat d’une nonne qui a découvert des choses qui ne devaient jamais être révélées. Un duo d’enquêteurs qui vivent leurs angoisses au jour le jour et qui essaient de dénouer les fils de cette enquête avec une fin où bien des personnes respectables sont impliquées .....

Un bon roman avec du suspense qui se lit facilement avec des rebondissements vers la fin du roman .

Note de Sylviane : 3/5

Lorsque le dernier arbre de Michael Christie
Adultes

Lorsque le dernier arbre de Michael Christie

Le destin des Greenwood, une famille américaine assombrie par une accumulation de secrets, de tabous et de demi-vérités, est relaté sur quatre générations, des années 1930 aux années 2030. Une fresque familiale sur la transmission et le sacrifice, à la structure évoquant les anneaux d’un tronc d’arbre, qui dresse le portrait d’une nature en péril. Premier roman.

Commentaire de Philippe

Une grande saga qui commence en 2038 avec un constat affligeant des dégradations environnementales et des forêt primaires et se poursuit jusqu’à la grande guerre. Cinq générations se succèdent pour construire une belle ode aux arbres, d’abord pour les abattre et construire des empires industriels sur le bois, puis pour les protéger. L’humain et la nature font ensemble une très belle histoire agréable à lire et donc à découvrir. Le seul défaut de ce livre est son poids (600 pages).

Note de Philippe : 4/5

Le voyage dans l’Est de Christine Angot
Adultes

Le voyage dans l’Est de Christine Angot

Miroir de l’oeuvre Un amour impossible, ce roman aborde l’inceste en creusant le point de vue de l’enfant, puis de l’adolescente et de la jeune femme victime de son père. Prix Médicis 2021, Prix du roman français Les Inrockuptibles 2021.

Commentaire de Philippe

L’inceste est décrit dans tous ces détails par l’auteur : la victime ... Depuis sa jeunesse jusqu’à l’âge adulte et même après son mariage, elle subit son père de façon ambiguë. Entre détresse, désespoir, incompréhension, on chemine dans ce que l’on peut résumer en un mot drame. Analyse profonde et déroutante.

Note de Philippe : 4/5

Celles qui restent de Samuelle Barbier
Adultes

Celles qui restent de Samuelle Barbier

Clara, Constance et Lucy sont trois soeurs qui ont chacune leur caractère. L’aînée est un exemple pour toutes, la cadette est si discrète qu’elle en disparaît parfois aux yeux des autres et la benjamine se fait remarquer parce qu’elle a peur d’être oubliée. Marielle, elle, n’a ni soeur, ni frère. Sa vie est bouleversée lorsqu’elle voit une silhouette se jeter d’un pont juste devant elle.

Commentaire de Philippe

Trois sœurs de pères différents et la mère est décédée jeune. L’aînée la sage, la protectrice, l’ordonnée ; la dernière la dévergondée qui rit fort et celle du milieu, la discrète qui laisse tomber ses sœurs en se suicidant. Cela déstabilise les deux restantes avec des réactions différentes allant jusqu’à la dépression jusqu’au moment où elles comprennent… Roman poignant sur fond de drame mais malgré tout agréable à lire.

Note de Philippe : 4/5

La chasse de Bernard Minier

La chasse de Bernard Minier

” Il y a des ténèbres qu’aucun soleil ne peut dissiper “...Sous le halo de la pleine lune, un cerf surgit de la forêt. L’animal a des yeux humains. Ce n’est pas une bête sauvage qui a été chassée dans les forêts de l’Ariège… Dans ce thriller implacable au final renversant, Bernard Minier s’empare des dérives de notre époque. Manipulations, violences, règlements de comptes, un roman d’une actualité brûlante sur les sentiers de la peur.

Commentaire de Sylviane

Une chasse à l’homme dans la forêt. Quels sont ces individus qui organisent une telle pratique ? C’est au commandant Servaz et à son équipe de déjouer les pièges pour résoudre cette affaire Parmi son équipe ,y a t-il un infiltré ? Y a t-il des autorités dans la police qui participent à cette pratique ? Même sa femme sera en danger pour l’empêcher de révéler les secrets des pratiquants. Une enquête bien menée , une écriture vive et des rebondissements qui prouvent que Minier sait garder son lecteur en haleine avec un sujet original.

Note de Sylviane : 4/5

Les flammes de pierre /  Jean Christophe Ruffin
Adultes

Les flammes de pierre /  Jean Christophe Ruffin

Guide de haute montagne à Megève, Rémy accompagne des touristes fortunés sur des itinéraires balisés et multiplie les aventures avec ses clientes. Sa rencontre avec l’énigmatique Laure bouleverse son quotidien. Ensemble, ils goûtent à l’extase du danger. Rémy décide de la rejoindre à Paris, où il trouve un petit emploi. Mais Laure le rejette, ne reconnaissant plus l’homme qu’elle a aimé.

Commentaire de Marcelle

Notre auteur abandonne le sympathique Monsieur le Consul et nous emmène à la montagne qu’il semble bien connaitre. Les amours de Laure et Rémi sont narrés sur fond d’escalade, de randonnées. Les Alpes sont présentes, particulièrement les guides de Chamonix, tout au long de ce récit. Beau livre.

Note de Marcelle : 4/5

Le meilleur est à venir  /  Françoise Bourdin
Adultes

Le meilleur est à venir /  Françoise Bourdin

Margaux a accepté de quitter Paris et de s’installer aux Engoulevents, le manoir normand où son mari Axel a grandi. Si elle admet les aspects positifs de ce changement de vie, elle sait dans son for intérieur que sa décision a été guidée par un sentiment de culpabilité. Axel a en effet découvert la liaison qu’elle entretenait avec un client, Gabriel. Elle s’interroge alors sur son avenir.

Commentaire de Marcelle

Un bon Françoise Bourdin ! Nous sortons du coté bourgeois pour suivre les problèmes d’un couple, disons en péril, confronté à des problèmes financiers et affectifs. C’est facile à lire et agréable.

Note de Marcelle : 4/5